Informations, conseils et bons tuyaux pour les français, francophones et francophiles vivant en Espagne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 S’installer dans un autre pays de l’UE pour sa retraite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
karine
Admin


Nombre de messages: 3617
Localisation: Madrid
Date d'inscription: 24/10/2005

MessageSujet: S’installer dans un autre pays de l’UE pour sa retraite?   Sam 17 Fév - 23:31

Ces derniers mois, vous avez été plusieurs à venir nous demander des informations sur comment prendre sa retraite en Espagne.
Je n'ai toujours pas de témoignages sur le sujet (mais où se cachent les retraités français en Espagne?! pas sur le net visiblement!) mais je viens de trouver un article qui peut vous intéresser sur Le portail français d’informations sur l’Europe, www.touteleurope.fr qui propose un dossier spécial sur la retraite :


Citation :
Un citoyen européen peut travailler dans différents pays au cours de sa carrière professionnelle. Il peut également travailler dans le même pays tout au long de sa carrière et choisir de profiter de sa retraite dans un autre Etat membre de l'Union européenne (UE).

Pour bénéficier pleinement de cette liberté de circulation et des pensions de retraite, l'Union européenne coordonne les systèmes de sécurité sociale des 27 Etats membres.
Cette coordination s'étend aux pays de l'AELE (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse).



Age et préretraite

- Age légal de départ en retraite : entre 55 et 67 ans

- L'âge normal de la retraite dans l'Union européenne varie d'un Etat membre à l'autre, entre 55 et 67 ans : Allemagne (65 ans), Bulgarie (60,5 ans), Chypre (65 ans), Danemark (65 ans), Espagne (65 ans), Finlande (65 ans), France (60 ans), Hongrie (62 ans), Irlande (65 ans), Lettonie (60,5 ans), Luxembourg (65 ans), Pays-Bas (65 ans), Portugal (65 ans), Roumanie (59,5 ans), Slovaquie (62 ans), Suède (65 ans).

- Dans certains pays, l'âge normal de départ à la retraite varie selon le sexe du travailleur (hommes/femmes) : Autriche (65/60 ans), Belgique (65/63 ans), Bulgarie (63/58), Estonie (63/59,5 ans), Grèce (65/60 ou 65 ans), Lituanie (62,5/60 ans ; dès 2006, 60 ans pour les femmes et les hommes), Malte (61/60 ans), Pologne (65/60 ans), République tchèque (61,5/ entre 55 ans et 8 mois et 59 ans et 8 mois), Roumanie (62/57), Royaume-Uni (65/60 ans), Slovénie (63/61 ans).
En Italie, l'âge de départ à la retraite est le même entre les hommes et les femmes, mais la flexibilité permet de partir à 57 ou 65 ans.

- Préretraite
Le régime de préretraite n'est pas encore pris en compte au plan communautaire. Un préretraité peut donc avoir quelques difficultés pour se faire soigner ou toucher des allocations familiales dans un autre pays.


Versement des pensions des travailleurs migrants

Dès lors qu'une personne a été assurée au moins un an dans un pays, elle perçoit de ce pays des prestations de vieillesse lorsqu'elle atteint l'âge de départ à la retraite de ce pays.
En cas d'activité de moins d'un an dans un Etat membre, c'est le pays du dernier emploi (d'au moins 1 an) qui prendra en charge ces quelques mois travaillés dans un autre Etat membre. Ainsi, aucune cotisation n'est perdue.

Le retraité peut percevoir sa pension, ainsi que les prestations d'assurance maladie, quel que soit le pays de résidence.

Quelles démarches entreprendre ?

Pour bénéficier des pensions vieillesses, le retraité dépose une demande de pension auprès de l'institution de sécurité sociale de son lieu de résidence. C'est l'institution de sécurité sociale qui se charge de contacter toutes les institutions des Etats dans lesquels le travailleur a exercé une activité professionnelle.

Calcul de la pension

Le calcul de la retraite se fait dans le respect des législations nationales : le travailleur qui achève sa carrière dans un pays où la retraite se prend à 60 ans, après avoir travaillé dans un autre pays où les droits à pension ne sont ouverts qu'à partir de 67 ans, pourra obtenir la liquidation de sa pension vieillesse dans le premier pays à 60 ans, mais devra attendre l'âge de 67 ans pour obtenir la liquidation de sa pension dans le second pays. Lorsque les droits à pension sont ouverts dans un autre Etat, la pension liquidée antérieurement fait l'objet d'une nouvelle liquidation.

- Chacun des pays où le travailleur a cotisé pendant au moins 1 an verse sa part de la pension de retraite en proportion du nombre d'années de travail effectuées dans le pays et dans le respect des règles nationales en vigueur.

- Si une personne a travaillé 10 ans en France, 10 ans en Italie et 20 ans en Allemagne, chaque Etat membre calculera le montant de la pension auquel le travailleur aurait eu droit s'il avait travaillé 40 années dans cet Etat. Le travailleur recevra alors la part de ce montant correspondant au nombre d'années effectivement travaillées dans chacun des pays : 10/40èmes du montant calculé en France, 10/40èmes du montant calculé en Italie, et 20/40èmes du montant calculé en Allemagne.

Monnaie de versement, taux de change et frais

Le retraité perçoit sa pension dans la monnaie du pays où il réside. Cependant, les institutions de versement n'appartenant pas à la zone euro versent les pensions à l'institution du lieu de résidence dans leur monnaie nationale. Dans ce cas, des frais bancaires ou des différences dues aux taux de change peuvent être à la charge du bénéficiaire.

Rappel : au sein de la zone euro, les virements bancaires vers un autre Etat membre ne peuvent être plus taxés que les virements nationaux.


Prestations sur critères sociaux

S'il termine sa carrière dans un autre pays de l'Union européenne en y travaillant au moins un an, le retraité a un délai de 2 ans pour exercer son droit à demeurer avec sa famille dans ce pays et y conserver les avantages acquis en matière de logement, d'assistance sociale et d'éducation des enfants. Si la demande n'est pas introduite dans ce délai, il perd le droit acquis.

Les prestations qui ne sont pas liées au paiement d'une cotisation et qui sont attribuées sur des critères sociaux sont liées au pays de résidence et sont donc suspendues en cas de déménagement dans un autre pays.
Par exemple, l'allocation supplémentaire du Fonds de solidarité vieillesse en France, la pension sociale en Italie, la garantie de revenus aux personnes âgées en Belgique, la pension de vieillesse non contributive en Irlande, la pension sociale de vieillesse au Portugal...
Cependant, le nouvel Etat de résidence doit octroyer une prestation correspondante, même si le retraité n'y a jamais travaillé auparavant. Ainsi, une personne retraitée (de plus de 65 ans), bénéficiaire d'une pension non contributive de vieillesse au Portugal, qui choisit de venir habiter en France, verra le versement de cette pension suspendu, mais bénéficiera de l'allocation supplémentaire du Fonds national de solidarité français.


Retraite complémentaire

Au Danemark, en Finlande, en France, en Grèce, au Royaume-Uni et en Suède, les régimes complémentaires sont obligatoires, tandis qu'ils sont volontaires dans les autres pays.

Grâce à la prise en compte des retraites complémentaires dans le système de coordination des régimes de sécurité sociale, le versement de ces retraites est garanti au travailleur migrant.

Par exemple, une personne ayant cotisé à une retraite complémentaire française et qui termine sa carrière dans un autre Etat membre que la France, bénéficiera de cette retraite grâce aux règles d'équivalence qui ont été mises en place par l'Union européenne.


Textes et documents
Les dispositions communautaires en matière de sécurité sociale : vos droits lorsque vous vous déplacez à l'intérieur de l'Union européenne, Commission européenne, EUR-OP, 2005, 51 p.
Pensions, in La protection sociale dans les États membres de l'UE et de l'Espace économique européen, MISSOC, Commission européenne, 2006
Les retraites en Europe, Pierre-Gilles De Vecchi, Bellin, 2005, 94 p. - 11 euros


Adresses utiles

Caisse nationale d'assurance vieillesse des travailleurs salariés - Centre d'information
110, rue de Flandre - 75951 Paris cedex 19
Tél.: 01.40.37.37.37 - Fax: 01.55.45.51.99
Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (CLEISS) - Service des réglements communautaires
11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09
Tél. : 01.45.26.80.19 ou 76 - Fax : 01.49.95.06.50
Maison des Français de l'étranger - Ministère des Affaires étrangères
34, rue La Pérouse - 75116 Paris
Tél.: 01.43.17.60.79 - Fax: 01.43.17.70.03 - 6315 Expatries

source : http://www.touteleurope.fr/index.php?&id=612&cmd=FICHE&uid=159&cHash=e704ac1f82

Sur ce même site, une étude comparative sur l’âge de la retraite en Europe est disponible en ligne. On y découvre, par exemple, que les Danois sont ceux qui prennent leur retraite le plus tard (67 ans) et les Italiennes le plus tôt (57 ans). Touteleurope.fr est géré par le Centre d’information sur l’Europe (CIE), groupement d’intérêt économique fondé en 1992 par le gouvernement français et la Commission européenne. Touteleurope.fr propose aux internautes une information pédagogique sur l’Europe (cartes d’Europe, animations, fiches pratiques, adresses utiles...), un suivi quotidien de l’actualité européenne, un espace de débat pour parler d’Europe.

_________________
http://expatespagne.canalblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://expatespagne.canalblog.com/
mamiecerise
Résident


Nombre de messages: 28
Age: 61
Localisation: las torres de cotillas Murcia
Date d'inscription: 29/11/2005

MessageSujet: Re: S’installer dans un autre pays de l’UE pour sa retraite?   Jeu 1 Mar - 20:03

ben nous nous avons décidé de prendre notre retraite voilà 3 ans bientôt 4 en espagne dans la région de Murcia. nous n'avons eu aucune difficulté. Nous avions tout régler avant notre départ de France et acheté notre maison quelques années au paravent. nous avons fait les démarches sur place pour la sécurité sociale, nos DNI, et notre recensement à la mairie de notre village ainsi que au près du consulat français; naturellement il faut pas s'énerver et même plutôt prendre son mal en patience mais cela ne nous a pas sembler plus dur que chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

S’installer dans un autre pays de l’UE pour sa retraite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Passage obligatoire pour avoir accès aux autres forums!
» Pour Acheter Ce Livre Faut Laisser Ton Nom...Interdit Dans Tous Les Pays Sauf Le Canada !!
» Plus de liberté pour le congé maternité !
» PRIX DE L’ESSENCE - Record de hausse historique en Italie
» visite médicale complémentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Expat Espagne :: Guide de Survie :: Autres - Généralités-